Comment préparer un entretien d'embauche ?

Vous êtes prêt à franchir un nouveau cap dans votre carrière et vous arrivez à l’étape, souvent décisive, de l’entretien d’embauche. Comment se préparer à l’entretien d’embauche ? Quelles sont les questions auxquelles je vais devoir répondre et quelles sont celles que je dois poser ?

Introduction

Tous les recrutements s’articulent autour d’un processus de recrutement plus ou moins long, mais aucun ne fait l’impasse sur l’entretien d’embauche.

L’entretien d’embauche intervient généralement après l’étape de la sélection des CV. Cela veut dire plusieurs choses : votre profil intéresse le recruteur et il connaît déjà votre parcours. Le but de l’entretien sera donc de creuser davantage votre profil, vos compétences, votre personnalité ou encore votre projet professionnel.

Afin de préparer un entretien d’embauche, il est important de comprendre dans un premier temps qui se présentera en face de vous : un recruteur issu d’un cabinet de recrutement ? Un directeur des ressources humaines ? Un dirigeant ? Dans quel secteur se situe votre interlocuteur : secteur public ou privé ?
Start up, PME, grande entreprise ?
Toutes ces données vous permettront de savoir quelle posture adopter lors de l’entretien.

Enfin, la plupart des entretiens d’embauche s’articulent aujourd’hui autour de la notion d’entretien structuré. Un entretien structuré est un questionnaire préétabli par le recruteur en amont de la phase d’entretien afin de poser les mêmes questions à tous les candidats. Cela permet de garantir l’équité et de faciliter l’évaluation de ces derniers.

Vous pouvez en tirer parti en préparant bien votre entretien !

Préparer l’entretien d’embauche

Quelles questions va-t-on me poser lors de l’entretien d’embauche ?

Quelque soit le domaine, l’interlocuteur ou la profession pour laquelle vous candidatez, on peut classer les questions qui vont vous être soumises dans 4 familles distinctes :

  • Questions sur les formations ou expériences

On cherche à en apprendre plus sur vous, votre profil, votre éducation, vos différents choix de carrière et la direction que vous souhaitez prendre.

  • Questions de connaissance sur le poste

Les questions de connaissances portent sur les compétences techniques concernant le poste visé.

  • Questions situationnelles

Les questions situationnelles visent à tester votre habilité à réagir à des situations que vous pourriez rencontrer dans votre poste.

Exemple : Comment réagissez-vous en cas de surcharge de travail ?

  • Questions liées aux comportements passés

Elles servent à tester votre comportement vis-à-vis de situations vécues qui peuvent se réitérer dans le poste visé.

Exemple : Décrivez une situation d’échec à laquelle vous avez été confronté et comment vous y avez remédié ?

On peut également retrouver d’autres typologies de questions sur :

  • La volonté à effectuer les tâches
  • Les intérêts, les objectifs, les aspirations
  • L’auto-évaluation

À l’exception des questions techniques, il n’y a souvent pas de bonnes ou de mauvaises réponses. N’hésitez pas à répondre honnêtement aux questions et à rester vous-même. Le but de l’entretien n’est pas de savoir que vous n’avez jamais fait d’erreurs dans votre carrière, mais plutôt de creuser votre profil et votre personnalité.

 

Afin de structurer au mieux vos réponses, vous pouvez vous inspirer de la méthode STAR :

La méthode STAR est une façon structurée de répondre à une question d’entretien axée sur le comportement en évoquant spécifiquement la Situation, la Tâche, l’Action et le Résultat de ce que vous décrivez :

  • SITUATION : Décrivez de manière précise votre situation ou la tâche que vous deviez accomplir afin que votre interlocuteur puisse avoir un aperçu complet de la situation. Vos exemples peuvent s’inspirer de votre expérience professionnelle, d’un projet scolaire, d’une activité bénévole ou de toute autre situation pertinente.
  • TÂCHE : Quel était l’objectif défini pour vous assurer de la réussite du projet ?
  • ACTION : Décrivez les différentes mesures que vous avez personnellement prises pour faire face à la situation avec suffisamment de détails qui permettront de maintenir l’attention sur vous. En effet, lorsque vous décrivez un projet, présentez vos contributions en utilisant le pronom « je ». Évitez de décrire ce que l’équipe ou le groupe a entrepris et donc, d’utiliser le « nous ». Votre interlocuteur souhaite savoir ce que vous avez fait.
  • RÉSULTAT : Décrivez le résultat de vos actions et n’hésitez pas à vous en attribuer le mérite. Que s’est-il passé ? Comment cela s’est-il terminé ? Qu’avez-vous accompli ? Qu’avez-vous appris ? Dans la mesure du possible, les chiffres et les données sont très appréciés.

Quelles questions poser lors de l’entretien d’embauche ?

Poser des questions est tout aussi important que répondre à celles de votre interlocuteur. L’entretien d’embauche est un échange bilatéral. Vous pouvez demander à votre interlocuteur des précisions sur la nature du poste, l’entreprise, la gratification, les compétences les plus recherchées pour le poste…

En plus d’éclaircir les zones d’ombre laissées par l’offre d’emploi, vous montrez un réel intérêt pour le poste visé.

Exemple de questions à poser :

  • Quel sera le plus grand challenge dans les 6 premiers mois de la prise de poste ?
  • Quelles sont les perspectives d’évolutions à ce poste ?
  • Que propose l’entreprise pour la formation continue ?

 

Pour aller plus loin :

10 conseils pour réussir son CV
Où trouver un emploi scientifique ?
Comment accéder au marché caché de l’emploi ?